Vos messages
Florence du 33 Trop bien PARTY CLUB avec Dj Yoco 👍🙂 Hervé Vraiment bien fait ce revival M40. J'écoute Tous en boite, j'ai l'impression d'entendre Pascal Remy LUCAS Génial le tous en boite, trop délire j'adore

Barcelone

FRAUDE FISCALE : HUIT ANS DE PRISON REQUIS CONTRE SHAKIRA

today20 novembre 2023 27

Arrière-plan
share close

L’artiste fait face à un procès pour évasion fiscale s’élevant à plus de 14 millions d’euros.

Le jugement de la célébrité mondiale Shakira, accusée d’évasion fiscale pour environ 14,5 millions d’euros, débute ce lundi 20 novembre à Barcelone. L’accusation sollicite une sanction de plus de huit ans d’emprisonnement contre elle.

La chanteuse de nationalité colombienne, âgée de 46 ans, est attendue devant une cour de justice de la capitale catalane, où elle a vécu plusieurs années aux côtés du footballeur retraité Gerard Piqué jusqu’à leur rupture fortement exposée médiatiquement la précédente année.

Une entente de dernière heure avec les avocats publics – au cours de laquelle Shakira pourrait admettre ses torts et s’acquitter d’une importante pénalité financière en contrepartie de l’arrêt des poursuites – demeure néanmoins envisageable.

Sollicitée par l’AFP, l’équipe de défense de l’artiste des titres “Waka Waka” et “Hips don’t lie”, qui avait avoué l’année passée considérer un procès comme un “enjeu de principe” pour prouver son innocence, a signalé qu’aucune conciliation n’avait été conclue jusqu’à présent avec l’accusation, mais que cette issue restait praticable “jusqu’au dernier moment”.

APPROCHÉE POUR MULTIPLES ÉVASIONS FISCALES

L’accusation pointe du doigt Shakira pour avoir omis de verser ses contributions fiscales en Espagne pendant les années 2012, 2013 et 2014, période durant laquelle, d’après eux, elle résidait dans le pays au-delà de 183 jours par an – limite après laquelle un individu est considéré comme résident fiscal du territoire.

La chanteuse réfute fermement ces allégations et ses représentants légaux soutiennent que, bien qu’elle ait débuté une liaison avec Piqué en 2011, elle continuait de parcourir le globe en raison de ses engagements professionnels.

Shakira soutient qu’elle ne s’est installée de manière stable à Barcelone qu’à la fin 2014, et qu’elle a par la suite transféré sa domiciliation fiscale des Bahamas en Espagne en 2015, juste avant la venue au monde de son second enfant. “Les autorités fiscales ont vu que j’étais en couple avec un citoyen espagnol et ont commencé à saliver”, avait-elle déclaré l’année passée lors d’une entrevue avec la le magazine ELLE.

“Je ne dois rien au fisc et je suis certaine d’avoir suffisamment de preuves pour soutenir mon dossier et faire en sorte que la justice se prononce en ma faveur”, avait ajouté la chanteuse, qui a d’ores et déjà remis 17,2 millions d’euros au service des impôts en rapport avec ce litige afin de rectifier sa situation.

Cet été, l’accusation a initié une autre inculpation à l’égard de Shakira, qui a déménagé à Miami avec ses enfants suite à sa séparation, pour un autre cas d’évasion fiscale en 2018, chiffré à six millions d’euros.

(avec AFP)


Écrit par: M40

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%